Rillettes de crevettes grises au Calvados

rillettes de crevettesAujourd’hui c’est vendredi jour du marché st Sauveur à Caen; certe ce n’est pas le grand marché du bassin St-Pierre du dimanche mais c’est un petit marché bien sympa, que j’apprécie car on peut y trouver des petits producteurs de produits bio qui propose des marchandises extras

crevettesJ’en reviens toujours avec pleins de choses bonnes à manger, ce matin ceux sont des crevettes grises vivantes.

Ces petites bébêtes demandent de l’attention à la cuisson : 30 secondes à regarder ailleurs et voilà, elles sont trop cuites !
J’en mange une partie comme ça nature et s’il m ‘en reste assez, généralement je transforme le restant en rillettes.

Je vous propose donc cette recette si l’envie vous en prend.

Ingrédients:
400 g de crevettes grises cuites  pesées décortiquées
200 g de beurre salé ramolli
6 cuillers à café de crème crue (d’Isigny, c’est mieux).
1 c.à.c de calvados (ou autre alcool)
Sel, poivre
Quelques pluches de persil

crevettesPour cuire les crevettes comme il faut, comme on fait en Normandie, faites bouillir de l’eau très salée.
À ébullition, plongez les crevettes dans la casserole.
Dès qu’elles changent de couleur, en goûter une pour tester la cuisson: normalement, c’est cuit, et ça ne prend même pas une minute.
C’est pour ça qu’il ne faut pas quitter la casserole des yeux pendant la cuisson.

crevettesEnsuite on ne perd surtout pas de temps : égouttez immédiatement et rincez abondamment à l’eau froide pour stopper la cuisson.

Une fois vos crevettes cuites et refroidies, mixer tout vos ingrédients ensemble et voilà !

Réservez au frais quelques heures avant de déguster.

Les parfums vont se renforcer au frais et c’est pourquoi il faut avoir la main très légère sur l’alcool.

J’ai bien dit « 1 petite cuil à café», même pas une cuiller à café compléte, autrement, le goût puissant du Calvados masquera la saveur subtile des crevettes.

Si vous en voulez, plus pour information il y a environ 50% de perte à l’épluchage : 100g de crevettes crues donnent 50g une fois décortiquées.
Personnellement je ne les decortique pas, je retire juste la tête et la pointe de la queue.

Publicités

A propos Cnocs

Intensément passioné de cuisine depuis tout petit, j'en ai fait ma profession. Aprés avoir officié à l'étranger, je suis revenu en Basse Normandie où désormais, je partage, ma passion. Sur ce blog, je céde à mes folies d’enfant, et vous livre mes recettes favorites et mes coups de coeur, mes coups de gueules, en fonction des saisons, de mes envies, de mes humeurs…, en espérant que vous y trouverez votre bonheur. Le plaisir ça ne vaut que s’il est partagé, et de vous à moi ……. la cuisine c’est bien plus convivial à plusieurs !
Cet article, publié dans Amuses-gueules, Automne, Été, Fruits de mer, Hivers, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s