Cake betterave pomme et Neufchatel

11158091_P

Le côté terreux de la betterave crûe, la fraîcheur de la pomme verte et l’onctuosité du Neufchatel fonctionnent à merveille ensemble.

Ah le Neufchatel …. Né au coeur des bocages du Pays de Bray, cette pâte molle lactique, au lait de vache et à croûte fleurie, est le plus ancien des fromages normands.
En effet, il en est déjà fait mention dans des écrits datant de 1035 !

Les paysans l’élaboraient à partir des ressources de cette terre normande où les vaches produisent un lait si crémeux.
Ils disposaient aussi de caves exceptionnelles où fleurit naturellement une souche particulière de moisissures, un Pénicillium qui donne sa couverture veloutée au fromage et contribue à son goût spécifique.

C’est un fromage doux et onctueux, proche cousin du Camembert par sa texture et son goût. Certains le préféreront plus fait, avec un goût plus corsé et une croûte ou foncé.

Sous la croûte fleurie du fromge Coeur  de Neufchatel, se cache une pâte lisse et moelleuse (on la dit « moussée ») à la saveur délicate mais soutenue.
Proche cousin du Camembert par sa texture et son goût. Certains le préféreront plus fait, avec un goût plus corsé et une croûte ou foncé. 

Sous la croûte fleurie du fromge Coeur  de Neufchatel, se cache une pâte lisse et moelleuse (on la dit « moussée ») à la saveur délicate mais soutenue.

Accompagné d’un vin rouge charpenté et d’un pain frais croustillant le Neufchatel est une pure merveille.

Il est également incroyablement savoureux en cuicine, comme dans cette recette ci dessous.

Ingrédients:

2 pommes vertes
150 g de Neufchatel
300 g de farine
250 g de sucre
4 œufs
300 g de betteraves crues râpées
100 ml d’huile
1/2 sachet de levure chimique
1 cuil à café de vanille
10 cl d’huile
sel/poivre

11200898_PÉpluchez la betterave, la râper puis la mettre de côté.

00383480_P
Épépinez la pomme, couper la en petits cubes, puis mettez la également de côté.

11234603_TCoupez le Neufchatel en petits cubes et mettez le de côté en essayant de ne pas tout manger ( je parle d’expérience … 😀 )

Fouetter les œufs avec le sucre jusqu’à obtenir un mélange blanchi et mousseux, puis ajouter la vanille.
Ajouter ensuite la farine délayée avec la levure et l’huile.
On obtient une pâte assez épaisse.

Finir de mélanger à la spatule en incorporant les betteraves râpées, les dés de pommes et les dés de Neufchatel.

Verser la pâte dans un moule en silicone et enfourner en laissant cuire une quarantaine de minutes : le gâteau doit rester moelleux à cœur.

Laisser tiédir et démouler.
Ce cake est encore meilleur tiède.

 

Publicités

A propos Cnocs

Intensément passioné de cuisine depuis tout petit, j'en ai fait ma profession. Aprés avoir officié à l'étranger, je suis revenu en Basse Normandie où désormais, je partage, ma passion. Sur ce blog, je céde à mes folies d’enfant, et vous livre mes recettes favorites et mes coups de coeur, mes coups de gueules, en fonction des saisons, de mes envies, de mes humeurs…, en espérant que vous y trouverez votre bonheur. Le plaisir ça ne vaut que s’il est partagé, et de vous à moi ……. la cuisine c’est bien plus convivial à plusieurs !
Cet article, publié dans Amuses-gueules, Automne, Été, Cakes et gâteaux, Gourmandises, Hivers, Légumes, Normandie, Printemps, Terroirs, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s