Crème de fromage chèvre, figues et sirop balsamique

4
J’aime me lever tôt!
J’adore, aussitôt le café avalé, filer en douce pour aller sur le marché dés les premières lueurs de matin.

Flâner entre les étals,, goûter les produits, discuter avec les producteurs … comme c’est agréable puis chercher l’idée qui motivera les achats sans exploser le budget.
La simplicité est la clé: grignoter des radis trempés dans un peu de sel, quelques tomates frottées sur d’épaisses de pain, une poignée d’olives chaudes et des œufs à la coque, de gros morceaux de pastèque juteuse comme les pêches mûries au soleil, les promesses de légumes grillés et du poisson fraîchement pêché pour le dîner…… comme iI est facile d’oublier ses tracas dans ces cas.

De retour du marché, nous grignotons des oeufs frais brouillés avec de la ciboulette du jardin et de grandes tasses de café.
Un moment précieux, facile à vivre et décontracté. Cela me rappelle beaucoup d’étés à la maison.

Lorsque cela se produit j’aime avoir quelque chose de facile à concocter et à servir pour le déjeuner et l’une des recettes qui vient souvent à l’esprit est la crème. Crème brulée, crème au caramel, les pots de crème … des choses comme ça.

Cette fois, cependant, je suis allé fouiller dans un de mes livres préférés entre tous, pour un quelque chose de nouveau:
Mon attention est retenue par une recette de mascarpone et crème de fromage de chèvre aux baies fraîches
Tandis que nous grignotions du fromage de chèvre et des figues fraîches quand l’idée m’est apparue et j’ai enlevé rapidement le plateau de fromages de la table et me suis dirigé vers la cuisine.
5
Dernièrement, un ami en ville me mit la puce à l’oreille un jour sur les figues et le vinaigre balsamique quand il décrivait les saveurs acidulées et sucrées qu’il mettait ensemble.
Je tiens donc l’idée du jour… des figues fraiches du marché jumelées avec une réduction de balsamique doux.
Permettez-moi de vous dire … la combinaison avec les crèmes de fromage de chèvre est parfaite.
Un peu sucré, un peu acidulé, un peu piquante. J’en ai fait huit, on en a servi que six….. Yep. Nous n’avons pas résisté à la tentation d’y gouter … 😀

1
Ces crèmes sont un jeu d’enfant à préparer et vous pourriez remplacer le fromage crémeux par du mascarpone si vous le souhaitez .

Ceux-ci sont meilleurs si vous les préparez quelques heures à l’avance et peuvent être conservés dans le réfrigérateur jusqu’à 3 jours.

Pour les crèmes:
3/4 tasse de fromage mascarpone
3/4 tasse de fromage ricotta
3/4 tasse de fromage de chèvre frais
1/3 tasse de miel
le zeste d’un citron
2 gros œufs
1 grand blanc d’oeuf
3/4 tasse de crème épaisse
pate brisée .
2 tasses de figues fraîches (selon la taille que vous pourriez avoir à les couper en quartiers)

Préchauffer le four à 150°C.

Dans un grand bol, fouetter ensemble les fromage, le miel et le zeste de citron jusqu’à consistance lisse.
Ajoutez les oeufs, la crème épaisse et fouettez jusqu’à consistance lisse.
C’est mieux fait à la main de sorte que vous n’incorporez pas trop d’air dans la pâte qui rendrait votre crème « montée ».

Roulez la pâte et découpez huit disques.
Placez les 8 disques sur un papier sur une plaque à pâtisserie.
Insérez doucement un anneau de métal dans chaque disque, mais sans couper à travers.
Cela formera un joint entre la plaque de cuisson et la crème et donnera un peu de croustillant quand vous mangez les crèmes.
Si cette étape vous prend trop de temps, faites cuire les crèmes simplement dans des ramequins.
Cuire les disques avec les anneaux pour environ 20 minutes et laisser refroidir avant de le remplir.

Baisser la température du four à 140°C.
Remplissez les anneaux à environ 3/4 avec la crème de fromage et cuire au four pendant environ 30 minutes ou jusqu’à ce que le remplissage semble « pris » ( il ne devrait plus bouger).
Laisser refroidir et passer un couteau à l’intérieur des anneaux pour libérer les crèmes.
Réfrigérer jusqu’au moment de servir.

Pour le sirop balsamique:
1 tasse de vinaigre balsamique
1/3 tasse de miel

Mettre le vinaigre et le miel dans un milieu, une casserole à fond épais et porter à forte ébullition à feu vif.
Baissez le feu à moyen et laisser le vinaigre réduire de moitié ou jusqu’à ce que suffisamment épais pour napper le dos d’une cuillère.
Garder au chaud.

3

Pour servir, placer les figues coupées (soit moitiés ou par quartiers en fonction de la taille) et arroser avec le sirop balsamique.

2

Publicités

A propos Cnocs

Intensément passioné de cuisine depuis tout petit, j'en ai fait ma profession. Aprés avoir officié à l'étranger, je suis revenu en Basse Normandie où désormais, je partage, ma passion. Sur ce blog, je céde à mes folies d’enfant, et vous livre mes recettes favorites et mes coups de coeur, mes coups de gueules, en fonction des saisons, de mes envies, de mes humeurs…, en espérant que vous y trouverez votre bonheur. Le plaisir ça ne vaut que s’il est partagé, et de vous à moi ……. la cuisine c’est bien plus convivial à plusieurs !
Cet article, publié dans Amuses-gueules, Automne, Été, Entrée, Fromage, Fruits, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s