Le Tempérage du chocolat

00948874_P

Pour un chocolat à l’aspect brillant et croquant tout se joue lors de la fonte.
La plupart du temps, cela n’a que peu d’importance car le chocolat va être incorporé dans un gâteau ou une mousse mais si vous voulez réaliser des œufs ou autres décorations, un chocolat non tempéré c’est tout de suite moins joli.
Si vous ne tempérez pas votre chocolat, vos œufs et autres décorations risquent de blanchir et de perdre en croquant alors qu’un chocolat bien tempéré conservera tout son brillant.

chocolatTempérer le chocolat consiste à cristalliser le beurre de cacao contenu dans le chocolat afin de lui donner une forme stable et de pouvoir le travailler plus facilement.
Pour cela, il faut le rendre liquide, le refroidir et le réchauffer à nouveau pour atteindre sa température idéale de travail.courbe_chocolatLe secret est de bien surveiller la température. Un thermomètre à sonde est donc indispensable.

chocolat

Photo Credit © Alan O’Brien

 

En tout premier lieu, prenez du chocolat de bonne qualité à fort taux en beurre de cacao.
Les professionnels utilisent du chocolat de couverture mais du chocolat pâtissier fera parfaitement l’affaire.
Le couper en petits morceaux (ou le râper si vous en avez la patience) pour qu’il fonde plus vite.

Tempérez de préférence au moins 400 g de chocolat. Il refroidira ainsi moins vite !

—————————–

 00366751_PPour du chocolat noir:

– Placer le chocolat dans un bain-marie et faire fondre tout en remuant jusqu’à ce qu’il atteigne une température entre 50/55°C.
– Retirer du feu et laisser refroidir tout en remuant régulièrement jusqu’à ce qu’il atteigne la température de 27/28°C.
– Une fois le chocolat refroidi, le remettre au bain-marie quelques minutes jusqu’à ce qu’il soit à sa température de cristallisation et donc de travail, 30/32°C.

Attention à respecter les températures !

Surveillez bien la température surtout lorsque que celui-ci passe de la phase de pré-cristallisation à la cristallisation. Cette augmentation de quelques degrés est généralement rapide.
Si votre chocolat dépasse 32°C il vous faudra recommencer tout le tempérage.
Sachez néanmoins qu’un chocolat peut être tempéré plusieurs fois sans perdre de ses qualités.

00390046_PPour du chocolat au lait:

– Placer le chocolat dans un bain-marie et faire fondre tout en remuant jusqu’à ce qu’il atteigne une température entre 45/50°C.
– Retirer du feu et laisser refroidir tout en remuant régulièrement jusqu’à ce qu’il atteigne la température de 26/28°C.
– Une fois le chocolat refroidi, le remettre au bain-marie quelques minutes jusqu’à ce qu’il soit à sa température de cristallisation et donc de travail, 29/30°C.

00264148_PPour du chocolat blanc:

– Déposer le chocolat dans un bain-marie et faire fondre tout en remuant jusqu’à ce qu’il atteigne une température de 40°C.
– Retirer du feu et laisser refroidir tout en remuant régulièrement jusqu’à ce qu’il atteigne la température de 26/27°C.
– Une fois le chocolat refroidi, le remettre au bain-marie quelques minutes jusqu’à ce qu’il soit à sa température de cristallisation et donc de travail, 27/29°C.

—————————–

11112970_PQuelques conseils

– Pour le bain-marie, prévoyez un cul-de-poule plus grand que la casserole pour éviter d’incorporer de l’eau dans le chocolat, ce qui le rendrait difficile à travailler.
De même, veillez à ce que le cul-de-poule ne soit pas en contact direct avec l’eau. :
Le chocolat doit fondre sous l’action de la chaleur dégagée par la vapeur d’eau.

 

 —————————–

machine1mini-tempereuse-a-chocolat

 

 

 

 

 

– Si vous êtes vraiment mordu de chocolat mais trouvez le tempérage trop compliqué, il existe désormais des tempéreuses pour les particuliers qui permettent de faire fondre le chocolat en respectant les courbes de température et de maintenir le chocolat à sa température de travail.

—————————–

00983638_P

– L’utilisation du chocolat tempéré ne se limite pas qu’au chocolat de Pâques.
N’hésitez pas en recouvrir un gâteau pour obtenir un beau nappage brillant ou encore à en enrober des fruits.

Publicités

A propos Cnocs

Intensément passioné de cuisine depuis tout petit, j'en ai fait ma profession. Aprés avoir officié à l'étranger, je suis revenu en Basse Normandie où désormais, je partage, ma passion. Sur ce blog, je céde à mes folies d’enfant, et vous livre mes recettes favorites et mes coups de coeur, mes coups de gueules, en fonction des saisons, de mes envies, de mes humeurs…, en espérant que vous y trouverez votre bonheur. Le plaisir ça ne vaut que s’il est partagé, et de vous à moi ……. la cuisine c’est bien plus convivial à plusieurs !
Cet article, publié dans Chocolat, Techniques, astuces et coups de main, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Le Tempérage du chocolat

  1. Ping : Mendiants aux fruits secs | Parce que le plaisir ça se partage …

  2. Ping : Carrés fondant amandes et cassonade, fudge et trame de chocolat | Parce que le plaisir ça se partage …

  3. Ping : Oeufs en chocolat pour une fête de Pâques festive ! | Parce que le plaisir ça se partage …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s