Le Brasillé … ce délice de Normandie !!!!

Brasille NormandLe Brasillé est aussi appelé le « Beurré Normand »

Son nom vient de « brasier » car il avait un aspect au début du XXe siècle, qui était brûlé à cause de la cuisson du sucre…. en plus cette pâte à pain « très » beurrée était cuite à la braise.
On peut le manger froid où tiède, saupoudré de sucre … au petit déjeuner ou au goûter… mais c’est un vrai délice connu que des initiés !!

A l’origine cette pâte était additionnée de lard et de gros sel, elle était autrefois réservée aux pauvres puisque, au pays de la pâtisserie au beurre, elle était à base de pâte à pain et de saindoux.

CaptureElle fut reprise dans les années 1970 par le boulanger Emile Roussel de Clinchamps sur Orne (au sud de Caen)
Il y ajouta Beurre et Sucre et créa ainsi le Beurré Moderne de Normandie…. Elle prend aujourd’hui plus la forme d’une brioche à pâte feuilletée.

Les bretons ont leur Kouinn aman ….et nous, nous avons notre Beurré Normand

Alors je ne vous propose pas de raviver une guerre Bretons contre Normands …et suivez mon conseil … Ne choisissez pas, dégustez les deux 😛 !!

Pour la réaliser, il faut :

1 pâte feuilletée pur beurre maison
150 gr de beurre demi-sel
150 gr de sucre
1 oeuf.

Abaissez votre pâte feuilletée à 3 mm d’épaisseur.
La tartiner de beurre ramolli sur une épaisseur de 2mm.
Saupoudrez de sucre (moi, à ce moment, j’ajoute quelques gouttes de Calvados, mais ce n’est pas dans la recette originale… )

Plier votre pâte en 3 ou 4 plis larges, dans le sens du long.
Dorer la surface avec un avec un jaune d’œuf, et saupoudrez généreusement, une fois encore de sucre.
Faites le cuire au four chaud à 180° pendant 25 minutes, en surveillant bien la cuisson.

14455191287_48fbe94c3f_oLe brasillé doit être levé, légèrement caramélisé, mais surtout pas brûlé.

Tout comme les galettes des rois, on en trouve maintenant, fourrés aux pommes, aux poires, avec des pépites de chocolat …. mais le vrai Brasillé, c’est au sucre !!!!

Publicités

A propos Cnocs

Intensément passioné de cuisine depuis tout petit, j'en ai fait ma profession. Aprés avoir officié à l'étranger, je suis revenu en Basse Normandie où désormais, je partage, ma passion. Sur ce blog, je céde à mes folies d’enfant, et vous livre mes recettes favorites et mes coups de coeur, mes coups de gueules, en fonction des saisons, de mes envies, de mes humeurs…, en espérant que vous y trouverez votre bonheur. Le plaisir ça ne vaut que s’il est partagé, et de vous à moi ……. la cuisine c’est bien plus convivial à plusieurs !
Cet article, publié dans Automne, Été, Desserts, Gourmandises, Hivers, Normandie, Pain & Viennoiseries, Printemps, Terroirs, Végétarien, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Le Brasillé … ce délice de Normandie !!!!

  1. Boulangère dit :

    J’ai mangé du brasillé bien en amont des années 1970…grâce au boulanger de Tilly sur Seulles, Monsieur Ducoudray qui à ce jour à bien du mal à être égalé. D’où vous vient cette information erronée de Clinchamps. Votre recette avec de la pâte feuilletée, ce n’est pas la recette du brasillé. Attention à la désinformation.

    Aimé par 1 personne

    • Cnocs dit :

      Merci d’avoir pris le temps de commenter ce post.
      Je suis désolé que vous n’ayez pas compris les mots employés.
      Si vous le relisez attentivement, vous constaterez que j’y mentionne bien le fait que « – la recette, qui était à base de pâte à pain très beurrée au début du XXéme sciécle, a été reprise et modifiée dans les années 1970 par le boulanger Emile Roussel de Clinchamps sur orne « , ainsi que le fait que « – à l’origine cette pâte était additionnée de lard et de gros sel, et était autrefois réservée aux pauvres puisque, au pays de la pâtisserie au beurre, elle était à base de pâte à pain et de saindoux ». Je ne vois là aucune désinformation.!
      Si vous avez des sources plus fiables, autres que celle respectable de votre palais, n’hésitez surtout pas à nous en faire profitez, ce sera avec grand plaisir que nous vous lirons. Le partage d’informations et de recettes est un des buts de ce site.
      En matière culinaires les recettes nombreuses et variées appartiennent au patrimoine collectif, libre à chacun/chacune d’y apporter les modifications et saveurs qu’il veut.
      Cela s’appelle de la curiosité gustative, de l’ouverture d’esprit, et du partage .

      J'aime

  2. montoy dit :

    Bonjour,
    ancien habitant de 14 Rocquancourt, j ai apprecie le brazille de Clinchamps dans les annees 1985/90.
    Maintenat exile au pays du soleil (Provence), je me languis de remanger ce delicieux gateau.

    J ai essaye la recette ci dessus, trop grasse, trop sucree, cela ne correspond pas dutout a mon souvenir du brazille de Clinchamps.
    En camping car, parking aise pres de l eglise, face au boulanger.

    J'aime

  3. Jo dit :

    Mon grand-père, Mr Hubert, boulanger à May-sur-Orne (non loin de Clinchamps) dans les années 30-40, était connu jusqu’à Caen pour son fameux brasillé.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s