Marinières de coques

CoquesVoici un un plat d’une simplicité qui semble enfantine simple, fait avec peu d’ingrédients, mais cette simplicité est insidieuse car, en plus de la fraîcheur des coquillages, elle demande une cuisson et un assaisonnement parfaitement maîtrisés pour que le plat ait du goût.

coquesEt les coques, quand elles sont bien préparées, sont irrésistibles, elles regorgent de saveurs, on sent bien la mer, le soleil… à chaque fois que j’en mange j’ai des souvenirs de plage, de ballades en bord de la mer…. (ah, quelle envie d’être à la mer en ce moment, pour compenser les grisailles actuelles).

Une recette originale qui allie les saveurs marines des coquillages et celles terrestres du vin blanc et du persil. A consommer sans modération.

Ingrédients: pour 2 personnes
3 lt de coques
1/2 branche de céleri
1 carotte
2 oignons nouveaux
1 gousse d’ail
2 dl de vin blanc sec
50 gr de beurre
1 bouquet de persil plat
sel et poivre du moulin

Faites bien dégorger les coques, tout d’abord dans de l’eau salée, puis rincez-les plusieurs fois à l’eau claire pour éliminer tout le sable.

Épluchez le céleri, la carotte, les oignons et la gousse d’ail.
Dans une grande sauteuse, faites suer vos légumes, excepté l’ail, dans une noisette de beurre.

Quand vos légumes sont bien revenus mais sans coloration, ajoutez la moitié du vin blanc, le sel, le poivre et porter à ébullition.
coquesVersez y les coques, mettez le couvercle et laissez cuire 3 à 4 minutes en les secouant de temps en temps. Attention à ne  pas trop cuire vos coques ou elles perdront tout leur moelleux, leur tendreté et leur saveurs.
Aussitôt que vos coques sont ouvertes, égouttez-les, en filtrant et gardant le jus de cuisson. Jetez les coques encore fermées.

Récupérez le reste du jus de cuisson et faites le réduire d’un tiers.
Ajouter ensuite le vin blanc restant et l’ail finement émincé et laisser à frémissement 3 bonnes minutes.
Terminez votre sauce en incorporant de petites parcelles de beurre, tout en fouettant.

Rectifiez l’assaisonnement si nécessaire, ajoutez le persil ciselé et les coques.
Mélangez et réchauffez à feu doux 2 mn environ.Attention là aussi à ne pas faire cuire vos coques trop longtemps.

Servez vos coques bien chaudes avec une louche de jus, de grandes tranches de pain de campagne et du beurre salé.

Publicités

A propos Cnocs

Intensément passioné de cuisine depuis tout petit, j'en ai fait ma profession. Aprés avoir officié à l'étranger, je suis revenu en Basse Normandie où désormais, je partage, ma passion. Sur ce blog, je céde à mes folies d’enfant, et vous livre mes recettes favorites et mes coups de coeur, mes coups de gueules, en fonction des saisons, de mes envies, de mes humeurs…, en espérant que vous y trouverez votre bonheur. Le plaisir ça ne vaut que s’il est partagé, et de vous à moi ……. la cuisine c’est bien plus convivial à plusieurs !
Cet article, publié dans Automne, Entrée, Fruits de mer, Hivers, Légumes, Plat, Printemps, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s