Rillettes de porc maison

 

Parmi les innombrables produits de notre gastronomie, il est est un vers qui mon cœur balance: les rillettes de porc maison, bien que je l’avoue , j’adore aussi les rillettes d’oies.
La rillette maison saura être savourée sur du bon pain quelle que soit l’occasion et l’instant

Il suffit juste de l’élaborer avec de la viande fermière locale de qualité, des épices et du temps.
Vous verrez, cela n’a rien à voir avec les rillettes industrielle,.trop grasses, trop salées, trop chimiques et trop chères!

La recette en soit n’est pas compliquée, ne soyez pas effrayé(e)s et laissez vous tenter ;).

Ingrédients:

600 g d’échine de porc
600 g de palette de porc
1 kg de poitrine de porc
500 g de lard gras
300 g de panne fraîche
2 feuilles de laurier
1 petit bouquet de thym frais
Gros sel, poivre du moulin

Détaillez les viandes en petits cubes en séparant le gras du maigre.

Dans une cocotte à fond épais, de préférence en fonte, faites fondre à feu doux la panne avec un verre d’eau.
Lorsque la panne est fondue, ajoutez progressivement les cubes de viande maigre, puis laissez-les rissoler pendant 15 minutes à feu plus vif.

Couvrez ensuite avec le reste du gras.
Au bout de 1 heure environ, toute la graisse a fondu et recouvre les viandes, ainsi que le jus.
Salez, poivrez, ajoutez thym et laurier puis bien mélanger.
Baissez le feu et laissez mijoter, à feu moyen/doux,  4 heures environ, en vérifiant régulièrement l’homogénéité de la cuisson.

Égouttez soigneusement les viandes en réservant la graisse.
Disposez la viande dans un grand plat et écrasez-la à l’aide d’une fourchette.

Versez doucement le jus et la graisse encore liquéfiés en tournant afin de mélanger intimement l’ensemble.
Laisser refroidir pendant 5 à 10 minutes, puis vérifiez l’assaisonnement.
Versez les rillettes dans des terrines ou des pots en grès, ou même des bocaux en vue d’une stérilisation.

Couvrez d’une fine pellicule de graisse fondue et placez au frais.

Les rillettes maison peuvent se conserver jusqu’à deux ans en bocaux, 6 mois au congélateur et 3 à 4 semaines au réfrigérateur dans un récipient hermétique, mais attention il est préférable de les consommer dans la semaine une fois entamées.
Il suffit de les conditionner à une température entre 0 et 4 °C.

Il faut, dans tous les cas,  surtout respecter la chaîne du froid car les rillettes sont très sensibles à la listeria.

A propos Cnocs

Intensément passioné de cuisine depuis tout petit, j'en ai fait ma profession. Aprés avoir officié à l'étranger, je suis revenu en Basse Normandie où désormais, je partage, ma passion. Sur ce blog, je céde à mes folies d’enfant, et vous livre mes recettes favorites et mes coups de coeur, mes coups de gueules, en fonction des saisons, de mes envies, de mes humeurs…, en espérant que vous y trouverez votre bonheur. Le plaisir ça ne vaut que s’il est partagé, et de vous à moi ……. la cuisine c’est bien plus convivial à plusieurs !
Cet article, publié dans Amuses-gueules, Automne, Été, Entrée, Gourmandises, Hivers, Porc, Printemps, Terroirs, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s